Les archives de

Kassandre

Suite à la fin d'activité du collectif Kassandre en Juillet 2012, et à la fermeture du site kassandre.org, vous trouverez ici une partie (non exhaustive) de ses archives.

Quelques films diffusés

Historique

Kassandre est un collectif initié par Joseph Paris pour réunir des cinéastes ayant fait le choix des licences libres pour diffuser et partager leurs créations. Fondé en novembre 2008, le collectif s'est attelé à diffuser et promouvoir le cinéma libre et ses auteurs auprès du plus grand nombre. Avec un site web d'abord construit avec des bouts de ficelles, le collectif s'est efforcé d'aider ses cinéastes à rencontrer un public et force a été de constater que ce dernier comprend parfaitement bien les enjeux d'une diffusion sous licence libre et sait apprécier ce don des auteurs. Dès le début Kassandre a pris la forme d'un laboratoire, et un peu plus de deux ans d'expérimentations a permis de dessiner le projet d'une plateforme innovante de diffusion et de financement du cinéma indépendant et libre. Grâce au talent et au travail généreux d'une équipe de développeurs bénévoles Kassandre a développé en 2011 une plateforme web de qualité professionnelle qui se veut à la fois un outil de diffusion des films, une interface critique, un lieu de rencontre, de création collective et de financement participatif.

Le modèle proposé alors par Kassandre sonnait l'air du «donné-donné» plutôt que celui du «donnant-donnant». Les cinéastes font don de leurs films en les partageant sous licence libre, le spectateur est ensuite libre de faire un don pour soutenir les prochaines créations. Le crowdfunding n'est pas un concept nouveau et a été éprouvé à de nombreuses reprises, la diffusion libre non plus car elle est inhérente à la nature même du réseau, mais c'est lorsqu'on les associe tous les deux qu'ils trouvent ensemble leur totale harmonie. Les films recouvrent leur santé quand ils sont partagés et le public redécouvre son talent de spectateur en soutenant les cinéastes qu'il aime et les projets qu'il choisit.

Cependant, après 4 ans d'activité du collectif Kassandre, il faut faire le constat que malgré les multiples collaborations ou conférences faites, aucune entreprise et aucun artiste libre, par sa pratique innovante, n'a pu être reconnu par les institutions. Aucune production artistique, musicale ou à plus forte raison cinématographique ne peut se faire que si elle est soutenue dans sa production par des des fonds publics, para-publics ou de taxes. Il y a un jeu inégal qui s'impose aux artistes et entrepreneurs ou producteurs qui essayent d'inventer des nouveaux modèles de diffusion. La rencontre des collectifs Kassandre et Libre Accès avec Aurélie Filippetti pendant l'entre-deux tours de l'élection présidentielle n'aura malheureusement pas été suivie d'effets lorsque celle-ci fut nommée Ministre de la Culture quelques jours plus tard.

En juillet 2012, jugeant qu'il n'a désormais plus les moyens humains ni financiers d'assurer un bon fonctionnement de sa plateforme, qui devait rester innovant et respectueux des auteurs et des publics, le collectif Kassandre met fin à ses activités.